Ma première nuit à Bratislava

En arrivant à la gare je sens déjà comme un « air de l’Est », les visages me semblent différents, les attitudes aussi !Un Tchèque me guide vers une auberge de jeunesse : le Possonium Hostel. Je m’installe donc dans ma chambre…

20160401_181514
Possonium Hostel
20160401_165120
my room in the Possonium Hostel

…et je finis par me décider à aller découvrir le centre-ville historique de Bratislava ! J’avoue que je m’attendais à autre chose pour un vendredi soir, je pensais que la ville serait plus active. J’arrive sur de belles places où seulement deux ou trois personnes s’y trouvent. Je me laisse guider par mon instinct ; je traverse de petites ruelles possédant un charme atypique. Et toujours personne. C’est si étrange de se retrouver là dans la capitale de la Slovaquie, dans des ruelles si désertes.

20160401_214043

Je finis par me poser sur un muret devant une église avec pour seul compagnie quelques bruits d’agitation lointaine. A ce moment je me décide donc à rentrer à l’auberge de jeunesse. Mais là, un club restaurant lounge-bar attire mon attention (le Refresh Club). Je m’arrête donc un instant et finis par discuter avec un Américain. Au final nous devenons très vite complices !

20160401_231023

Et nous finissons par rentrer dans ce fameux club. A ce moment, pour moi la surprise est totale. Je me retrouve dans une sorte de cave et le son ska m’emplit les oreilles ! Je finis par rencontrer de jeunes étudiantes slovaques qui m’initient au reggae local. Après quelques bières, je me laisse emporter dans l’atmosphère et observe tous ces jeunes gens qui dansent au rythme effréné de la musique. Vers trois heures du matin, trop fatigué pour continuer je rentre à l’auberge ! Sur mon chemin du retour, je rencontre enfin l’agitation de Bratislava. Tant pis, j’en profiterais un autre soir. Au bout de cinq minutes de marche, je sors du centre-ville. Je me retrouve dans une grande avenue et de nouveau, plus un chat à l’horizon. En l’espace de cinq minutes je ressens de nouveau cette douce et étrange sensation d’un « air de l’est » !

4 Replies to “Ma première nuit à Bratislava”

  1. Le texte est équilibré avec un ressenti émotionnel intéressant. Choix des photos judicieux….je veux en voir plus. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *