Le lundi de pâques dans les pays de l’Est

Comme vous le savez déjà, lorsque l’on traverse les frontières, les cultures changent. Et aujourd’hui je suis là pour vous parler d’une tradition qui varie selon les cultures mais qui porte le même nom : le Lundi de Pâques !

Introduction : 

En France le lundi de Pâques est avant tout un jour férié. De plus il est logiquement le lendemain du jour de Pâques : jour de la résurrection du Christ pour les catholiques !

Le jour de Pâques les familles françaises font le jeu des « cloches de pâques » ! Petit point culture très bref : la tradition prétend que les cloches s’arrêtent de sonner le «jeudi saint»,en signe de deuil à la mémoire du Christ, pour partir à Rome. Elles reviennent ensuite dans la nuit pour déverser les œufs dans les jardins ! 

Vous allez maintenant voir que selon les pays la tradition change !  Je ne parlerai ici qu’en connaissance de cause, en me basant sur mon propre vécu. Lors de mon voyage dans les pays de l’Est j’eus la chance de traverser et d’observer, notamment, la Slovaquie, la Hongrie, la Pologne et la Russie. Je vais donc vous parler de la tradition du lundi de Pâques dans ces quatre pays.

Le lundi de Pâques en Slovaquie 

Il y a quelques centaines d’années la tradition voulait que le lundi matin les femmes soient jetées à l’eau (les lacs, les rivières, les cours d’eau, les fontaines, les fleuves…) par les hommes. Pour comprendre cela il faut préalablement savoir que l’eau est un symbole de la vie. Puis après un tel choc, celles-ci devaient rentrer chez elles et attendre que ceux-ci viennent les voir pour leur demander mille et une chose ! Plus particulièrement les hommes sonnaient aux portes et exigeaient d’elles qu’elles leur donnent de l’alcool, du tabac… De plus ce jour là, les hommes étaient équipés d’une sorte de martinet et ils se permettaient de les frapper « gentiment » avec. À l’époque tout ce processus visait à rendre les femmes plus attirantes et de leur porter chance ( à ce que l’on dit 😉 ). Ce qu’il faut savoir c’est qu’à l’heure actuelle, dans certaines campagnes slovaques ces traditions sont encore d’actualité ! Personnellement je trouve cette tradition quelque peu barbare . Mais après tout je ne suis pas Slovaque. De ce fait je ne suis pas tout à fait capable de comprendre cet événement. Par contre il est de mon devoir de respecter. C’est pour cela que j’accepte ces mœurs sans réellement les comprendre !

Mais rassurez-vous actuellement cette tradition est bien plus sympathique. Il est seulement coutume d’arroser les demoiselles lorsque celles-ci se réveillent ! Je peux même affirmer que ces pratiques conviennent, dans la plupart des cas, aux hommes comme aux femmes !  [sources : Je tiens ces informations d’une guide « walking tour » ( pour plus d’informations sur les free walking tour, je vous invite à regarder Free Tour : le bon plan ) et de plusieurs femmes rencontrées dans Bratislava, la capitale de la Slovaquie.]

Le lundi de Pâques en Hongrie

Pour ce pays la tradition est quelque peu plus agréable. En effet les hommes doivent asperger les femmes de parfum. La projection d’essences de ce type est un symbole de chance ! Dans certains cas l’homme doit aussi réciter ou écrire un poème, dans le style traditionnel Hongrois, à l’attention de sa bien-aimée. Cette récitation est un grand défi pour les hommes car il est aussi un moyen de déclarer sa flamme. Ou tout simplement de convaincre sa partenaire de son amour. Le plus difficile reste surement la rédaction du poème que l’on doit ensuite communiquer publiquement entouré par la famille de la demoiselle !

Les femmes quant à elles se doivent de donner de l’argent ( plus symbolique qu’autre chose ) ou de leur offrir en retour un œuf de Pâques. Dans la quasi-totalité des cas c’est un œuf décoré qui sera offert. J’ai eu la chance de pouvoir observer cet objet d’amour et je peux vous dire que c’est tout simplement magnifique ! L’œuf ( je précise que l’on parle de véritables œufs cuits préalablement ) est peint puis décoré de diverses manières, en fonction des ornements le symbole ne sera pas le même. Malheureusement je n’ai pas pu avoir d’autres renseignements à ce sujet. En conclusion je trouve cet événement très romantique en Hongrie et je pense que c’est une formidable manière, et occasion de prouver son amour à son/sa partenaire ! [ Ces informations trouvent leurs sources chez un jeune couple Hongrois qui m’ont accueillis tout au long de mon séjour à Budapest]

Le lundi de Pâques en Pologne

Dans ce pays les coutumes sont similaires aux traditions Slovaques, avec cependant quelques petites variantes. Depuis des temps immémoriaux il était inscrit dans les mœurs de jeter les femmes à l’eau ce lundi-ci. Cependant les Polonais était quelque peu plus brutales que leurs amis Slovaques. En effet il arrivait assez régulièrement que celles-ci se noient ! Mais comme dans le cas de la Slovaquie, actuellement les femmes sont seulement aspergées d’eau. Il faut aussi comprendre que cette coutume est inscrite dans leur société. Une femme qui n’aurait pas reçu ce symbole de vie sur sa personne pourrait se retrouver vexée !

Aujourd’hui le lundi de Pâques ressemble plus à une grande bataille d’eau au sein des familles ou des groupes d’amis. Ce jour est enfin devenu, avec le temps, une tradition qui satisfait les hommes comme les femmes ! [ Sources : interview d’une Polonaise rencontrée deux fois lors de mon voyage ]

Le lundi de Pâques en Russie (et en Biélorussie)

Pour le cas des Russes, ce jour présente quelques similitudes avec la tradition hongroise. Toutefois cette fête est réellement plus amusante ! Tout d’abord il faut savoir que beaucoup de Russes sont orthodoxes (environ 80%), ce qui implique que l’évènement est avant tout une fête religieuse. Celle-ci commence dès minuit où nombre de croyants se retrouvent dans les églises à proximité pour y célébrer la résurrection du Christ toute la nuit durant. N’étant pas un grand connaisseur en matière de religion je préfère ne pas essayer d’expliquer la cérémonie en question ! Mais pour les plus intéressés voici un mini aperçu de la procession:

Après avoir vu la partie plutôt religieuse, nous allons regarder les autres coutumes qui entourent ce lundi de Pâques.

Comme dans toutes les traditions l’œuf est présent. Dans chaque famille un nombre variable de vrais œufs sont cuits puis décorés de manières diverses par tous les membres.

20160430_193936
présentation traditionnel des oeufs de pâques en Russie avec un kulich au milieu.

S’ensuit alors un jeu… comment dire…. intéressant et ludique ! Cette activité se joue à partir de deux personnes. Chaque personne va devoir choisir un œuf puis chacun son tour, par groupe de deux il faut taper sur l’œuf de son adversaire. Celui qui gagne est celui qui fendille la coquille de son adversaire. Quant à celui qui perd il doit décoquiller son œuf puis le manger. Le jeu s’ensuit jusqu’à ce qu’il n’y est plus qu’un gagnant puis l’on recommence jusqu’à épuisement des œufs en réserve. Pour finir tout le monde  mange un kulich (c’est un panettone russe) dans une ambiance plus que chaleureuse ! Ce jeu se joue toute la semaine dans laquelle est comprise le 1er mai. J’eu la chance de pouvoir participer à cet évènement et si vous avez un jour l’occasion d’y jouer à votre tour : FONCEZ !! [sources principales provenant d’une amie Russe rencontrée deux fois lors de mon voyage, c’est avec elle et une de ses amies que j’ai pu jouer au jeu des œufs et ainsi vous en parler]


Conclusion :

Comme j’ai pu le dire dans l’introduction, il est important de noter que les traditions sont réellement variables selon les pays ! Je pense qu’en prenant conscience de cela, l’on devient d’une certaine manière plus ouvert à l’autre. Nous manquons clairement (enfin je le pense) de connaissances sur les cultures étrangères ; ce qui implique la peur de l’autre (à cause de la peur de l’inconnu).

Ouvrez vous aux autres cultures, partez découvrir d’autres sociétés, le retour n’en sera que bénéfique !

 

One Reply to “Le lundi de pâques dans les pays de l’Est”

Répondre à Manfrino Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *